La pétition du comité C5 définitivement classée

Le Conseil d’Etat neuchâtelois a décidé de classer définitivement la pétition du Comité des ...
La pétition du comité C5 définitivement classée

Centrale à gaz Image de synthèse de la centrale à gaz de Cornaux parue dans le rapport de mai 2010 sur ce projet.

Le Conseil d’Etat neuchâtelois a décidé de classer définitivement la pétition du Comité des citoyens contre la centrale à gaz de Cornaux et pour une utilisation responsable de l’énergie (comité C5). Le Gouvernement estime que le rapport publié en mai 2010 répond à cette pétition, déposée en 2008 et munie de 1479 signatures.

Le rapport en question affirme que la surcharge de pollution qui serait apportée par une centrale à gaz est insignifiante par rapport à la pollution déjà existante.

Pour le comité C5, ce rapport n’est pas satisfaisant. Il ne se penche pas sur l’impact d’une nouvelle centrale à gaz sur la santé des citoyens. Les risques d’augmentation de l’ozone dans une région où les seuils admis par la Confédération sont souvent dépassés inquiète fortement le comité.

Les membres du C5 affirment dans un communiqué qu’ils prennent acte du classement de leur pétition, mais qu’ils ne comprennent pas comment le Conseil d’Etat peut agir de la sorte.
Malgré le classement de la pétition, le comité continuera d’organiser des actions contre le projet de centrale à gaz de Cornaux./mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus