Implants PIP: Neuchâtel plaide non coupable

Le médecin cantonal et le pharmacien cantonal plaident non coupables dans l’affaire des implants mammaires PIP à la Clinique de la Tour, à La Chaux-de-Fonds. Ils précisent dans un communiqué que c’est Swissmedic qui est compétent pour le contrôle ultérieur du marché des dispositifs médicaux.  

Plus d’une centaine de patientes ont eu recours à ces prothèses à La Chaux-de-Fonds, selon L’Express et L’Impartial. Mais les implants ont été retirés du marché en avril 2010, ce qui prouve que la surveillance a bien fonctionné, ajoute le communiqué.
 
A ce jour, aucune plainte n’a été transmise au Service de la santé publique. /fpa
 
 
 

Une belle poitrine au prix fort


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus