Les requérants d'asile seront logés à Perreux

Le Conseil d’Etat neuchâtelois a validé l’option de Perreux pour accueillir les requérants ...
Les requérants d'asile seront logés à Perreux

Perreux

Le Conseil d’Etat neuchâtelois a validé l’option de Perreux pour accueillir les requérants d’asile. Une nouvelle structure s’ouvrira donc au début de l’année à Boudry, comme nous vous le révélions en septembre.
Les requérants d’asile seront logés dans un des bâtiments du Centre neuchâtelois de psychiatrie, actuel locataire des lieux.

Ce choix n’est pas une surprise, puisque nous savions que des pourparlers étaient en cours entre le Conseil d’Etat et le CNP depuis plusieurs mois.


Pourquoi Perreux?

Perreux est actuellement occupé par le Centre neuchâtelois de psychiatrie. Mais en raison de sa réorganisation, le CNP a demandé au propriétaire du site, l’Etat, de résilier le bail en 2015.
Pour le conseiller d’Etat en charge de l’économie Thierry Grosjean, il y a là une opportunité à ne pas rater. Le bâtiment est opérationnel, il compte environ 100 places, et le site n’est ni en ville ni trop loin d’une agglomération. Et les requérants seront logés en bordure du site, dans le Pavillon des Erables.
Notons que le Service des migrations restera là où il est pour le moment. Il n’est pas question de tout regrouper sur un seul site, comme cela avait été chuchoté en coulisses.


Cohabitation indispensable

Les requérants d'asile devront donc cohabiter avec les patients en psychiatrie gériatrique, population fragile. Le CNP, par la voix de la présidente de son conseil d'administration Monika Maire-Hefti, ne se dit pas autrement inquiet: une séparation physique - par exemple une barrière -  sera érigée. Des discussions sont en cours.

Cette nouvelle structure sera opérationnelle au début de l’année prochaine. Elle devrait permettre de désengorger les centres d’accueil de Fontainemelon et de Couvet, et surtout de fermer l’abri de protection civile de Bois Jean-Droz, à La Chaux-de-Fonds. Un soulagement pour les autorités chaux-de-fonnières, qui estimaient comme d'autres voix que de telles conditions d'hébergement n'étaient pas admissibles.

Quant à l'avenir du site de Perreux dans son entier, il n'est pas encore dessiné. L'ensemble de sa réaffectation est en pourparlers.


Conséquences du Printemps arabe

L'ensemble de la Suisse est actuellement touché par de forts afflux de demandeurs d'asile, en raison des Printemps arabes.
A Neuchâtel, le canton a dû faire face à une augmentation de 40% du nombre d’arrivées par rapport à l’an dernier. Une situation qui avait conduit l’Etat à louer des lits à Evologia, à Cernier. Et qui l’avait poussé à ouvrir l’abri PC du Bois Jean-Droz de La Chaux-de-Fonds. /abo


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus