Onze minutes pour la postérité

A l'occasion du 11.11.11, à 11:11, le Service de l'enseignement obligatoire (SEO) a proposé ...
Onze minutes pour la postérité

A 11h11, les classes neuchâteloises ont interrompu leurs travaux. A 11h11, les classes neuchâteloises ont interrompu leurs travaux.

A l'occasion du 11.11.11, à 11h11, le Service de l'enseignement obligatoire (SEO) a proposé une action spécifique et originale aux classes neuchâteloises. Les jeunes Neuchâtelois ont rédigé et adressé un message à la postérité. Aux yeux du SEO, ces déclarations sont révélatrices des préoccupations et des sentiments des élèves.

271 classes ont ainsi interrompu leurs travaux pendant 11 minutes pour composer un message sous la forme d'un slogan que les élèves désiraient transmettre à leurs camarades des générations futures. /aju


Actualisé le

 

Articles les plus lus