Fête du cinéma : 19e prise

Quarante-six films, 11 avant-premières : le 7e art est en fête de vendredi à dimanche à Neuchâtel ...
Fête du cinéma : 19e prise

Quarante-six films, 11 avant-premières : le 7e art est en fête de vendredi à dimanche à Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds. L’ouverture officielle de la 19e édition de la Fête du cinéma a lieu vendredi, avec en avant-première Mon pire cauchemar, un film d’Anne Fontaine dont les rôles principaux sont interprétés par Isabelle Huppert et Benoît Poelvoorde.

Dans la capitale cantonale, le public est attendu dès 18h15 aux Arcades. Le directeur de la Cinémathèque suisse, Frédéric Maire, modérera un débat public sur la problématique du cinéma à l’heure de la révolution numérique. Suivra un apéritif, puis la projection du film à 20 heures. Du côté de La Métropole horlogère, le public est convié à un apéritif à 19h30 à l’Eden. Le film est projeté à 20h15.

En marge des films pour enfants, du cinéma fantastique, des projections de nuit (jusqu’à 2h du matin le samedi !), des films de l’Est et des courts-métrages, quelques trésors cinématographiques seront projetés. La Fête du cinéma, 19e du nom, sera ainsi l’occasion de découvrir le premier western de l’histoire du cinéma, sur pellicule nitrate hautement inflammable. La séance mêlera des actualités et des publicités d’époque, un reportage exotique et sera présentée pour la toute première fois en  Suisse, avec le concours d’un pianiste qui accompagnera les films en direct dans la salle. Retour de flamme est à découvrir dimanche à 10h à la salle Scala 3 à La Chaux-de-Fonds et à 15h au cinéma Bio à Neuchâtel.

Les places coûtent chacunes 11 francs. Une majoration de 3.- est perçue lors des projections en 3D. Les lunettes sont vendues au prix de 3 francs également. /aes


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus