Quel hôpital pour les Neuchâtelois?

Si le site unique mère-enfant reste à Pourtalès, la chirurgie stationnaire doit être concentrée ...
Quel hôpital pour les Neuchâtelois?

Laurent Christe, le directeur général de l'Hôpital neuchâtelois Laurent Christe, le directeur général de l'Hôpital neuchâtelois

Si le site unique mère-enfant reste à Pourtalès, la chirurgie stationnaire doit être concentrée sur le site hospitalier de La Chaux-de-Fonds : c’est la proposition du Groupe de travail interpartis, qui craint le démantèlement de l’hôpital du Haut. Il invite la population à signer une lettre en ce sens sur l’internet.

De son côté, la cheffe du département de la santé Gisèle Ory attend un nouveau plan stratégique. Elaboré en collaboration avec les médecins de l’Hôpital neuchâtelois, il sera livré d’ici le 31 octobre.

Le Conseil d’Etat neuchâtelois a fixé un cadre à la rédaction de ce plan : la création d’un site unique de soins aigus à l’horizon 2022, le maintien de la structure mère-enfant à Neuchâtel, un train d’économies ainsi que le renforcement de la radiothérapie et de la médecine nucléaire sur le site de La Chaux-de-Fonds en font partie.

L’entrée en force le 1er janvier 2012 de la révision de la loi sur l’assurance-maladie obligera le Canton à signer des contrats de prestations avec les hôpitaux. L’établissement privé La Providence à Neuchâtel n’obtiendra pas un tel mandat pour l’orthopédie, a confirmé Gisèle Ory. /vco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus