Coup de froid pour le chauffage

Le chauffage à distance ne convainc pas. Le Conseil général de Cernier a refusé lundi soir d’entrer en matière sur une demande de crédit d’un million et demi de francs destiné à l’acquisition d’actions de la société d’exploitation d’un chauffage à distance à créer par 13 voix contre 10.

Le législatif a par contre accepté à l’unanimité un crédit de 1,6 million destiné à l’assainissement énergétique du collège primaire et à la production d’électricité photovoltaïque. C’est oui également à un montant de 280'000 francs pour assainir l’éclairage public communal, et à une somme de 80'000 francs pour l’acquisition de smart-meters. /mve


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus