L'Uni lutte contre la sécheresse

sécheresse dans la Corne de l'Afrique

Pour aider les populations en détresse, les organisations humanitaires ont de plus en plus recours à des technologies de pointe.

Un exemple à Neuchâtel : Le centre d’hydrogéologie de l’Université et une entreprise d’Auvernier ont mis au point un système qui permet de piloter à distance les puits d’eau dans le camp de réfugiés de Dadaab au Kenya.

Les données sont récoltées dans le camp, analysées à Neuchâtel et renvoyées en Afrique pour que le Haut-commissariat pour les réfugiés puisse ajuster son aide. Le HCR peut ainsi connaître en tout temps le niveau et la qualité de l’eau se trouvant dans les puits aux abords de ses camps.

Deux stations sont déjà installées au Kenya. D’ici la fin de l’année, vingt-cinq autres seront équipées dans la région frontalière de la Somalie. /cre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus