Les Neuchâtelois se sentent en sécurité

Un sentiment de sécurité : c’est ce qui ressort du volet neuchâtelois du sondage national de ...
Les Neuchâtelois se sentent en sécurité

Les Neuchâtelois se disent satisfaits du travail de la police Les Neuchâtelois se disent satisfaits du travail de la police

Un sentiment de sécurité : c’est ce qui ressort du volet neuchâtelois du sondage national de victimisation 2011 présenté mardi. Il souligne que, par rapport à la moyenne nationale, le taux de criminalité et le sentiment d’insécurité sont plus faibles à Neuchâtel. De plus, tant les victimes que la population se disent satisfaites du travail de la police.

Dans le canton de Neuchâtel, la proportion de personnes qui se disent peu sécurisées est jugé relativement faible. Un résultat qui peut s’expliquer par le taux de criminalité comparativement modeste dans la région. Cependant, les Neuchâtelois appréhendent plus souvent un cambriolage dans leur logement, alors qu’en comparaison nationale, ils en sont moins souvent victimes.

La Ville de Neuchâtel a également participé à cette étude. Il y apparaît que la population de la Ville se sent plus en sécurité qu’il y a cinq ans. Mais le vandalisme préoccupe toujours la population.

Le coût de la participation à cette étude se monte entre 20'000 et 30'000 francs pour le canton et à 15'000 francs pour la Ville de Neuchâtel. Aux yeux du canton, l’analyse permettra de lancer des réflexions sur l’amélioration de la qualité et de la qualité perçue des prestations de police. /aju


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus