Découverte d’une nouvelle molécule à Neuchâtel

NDC1, c’est le nom de la nouvelle molécule découverte par le Pôle de recherche national Survie ...
Découverte d’une nouvelle molécule à Neuchâtel

Laitue Laitue

NDC1, c’est le nom de la nouvelle molécule découverte par le Pôle de recherche national Survie des plantes de l’Université de Neuchâtel.  Ce nouvel enzyme NDC1 était déjà connu mais c’est la première fois que son utilité dans la production de la vitamine K1 est mise en évidence.

La chercheuse neuchâteloise Lucia Eugeni Piller a effectué ses expériences à partir d’une comparaison de deux plantes. L’enzyme NDC1 avait été retiré de la première alors que la deuxième n’avait subi aucune transformation. Résultat : l’absence de NDC1 bloque la dernière étape de la fabrication de la vitamine K1.

Cette vitamine est présente dans les légumes verts (laitues, choux, brocolis, épinards). Elle permet d’éviter des problèmes de coagulation du sang responsables de différentes affections telles que la maladie hémorragique du nouveau-né, la jaunisse obstructive ou encore le syndrome de malabsorption.

Cette découverte a été publiée dans la revue américaine Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS). /mja


 

Actualités suivantes