Zimbabwe: premiers résultats officiels en faveur de Robert Mugabe

Les premiers résultats officiels des élections générales au Zimbabwe donnaient une très nette avance au président sortant Robert Mugabe qui se voit déjà réélu à 89 ans. Son adversaire Morgan Tsvangirai dénonce une "énorme farce".

"Nous avons gagné dans un fauteuil. Nous avons vaincu le MDC", le parti du Premier ministre Morgan Tsvangirai, a indiqué un haut responsable du parti présidentiel Zanu-PF, à l'origine en 2008 d'un déchaînement de violences contre les partisans de l'opposition.

Cette victoire "concerne tout, les élections présidentielle, législatives et municipales", a-t-il précisé, plusieurs heures avant que la commission électorale (ZEC) ne commence à divulguer les scores. Un décompte officiel portant sur 62 des 210 circonscriptions a donné 52 sièges parlementaires à la Zanu-PF.

Le MDC de Morgan Tsvangirai s'acheminait ainsi vers une défaite écrasante signant pratiquement, si elle se confirme, son arrêt de mort politique, avec la Zanu-PF potentiellement en position de réécrire la nouvelle Constitution à peine adoptée.

Le plus vite possible

Le résultat officiel du premier tour de la présidentielle n'était pas attendu avant lundi. Mais selon un responsable MDC basé à Johannesburg, Roy Bennett, le président Mugabe va vouloir prêter serment "le plus vite possible, peut-être dès vendredi matin".

En 2008, M. Tsvangirai était arrivé en tête du premier tour de la présidentielle mais le camp de Mugabe avait résisté avec violence, faisant environ 200 morts parmi ses militants. Le choix de M. Tsvangirai de ne pas s'engager dans une escalade de la violence et de retirer sa candidature au deuxième tour lui avait valu d'être pressenti pour le prix Nobel de la paix, mais aussi d'être accusé d'être trop passif.

Jeudi, il a attaqué "une énorme farce", critiquant une "élection factice qui ne reflète pas la volonté du peuple" à cause des manipulations du camp Mugabe, lors d'une conférence de presse.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes