Yémen: 3 nouvelles attaques de drone, 12 membres d'Al-Qaïda tués

Douze membres présumés d'Al-Qaïda ont été tués dans trois attaques de drones, probablement américains, jeudi au Yémen. Cela porte à huit les attaques du genre dans ce pays depuis fin juillet, ont indiqué des responsables tribaux et une source militaire.

La première attaque, à l'aube, a visé deux voitures circulant dans le secteur d'Al-Chabwane dans la région de Marib, à l'est de la capitale Sanaa. "Six membres d'Al-Qaïda ont été tués", a précisé un responsable qui a requis l'anonymat.

La deuxième a pris pour cible "une voiture transportant deux membres d'Al-Qaïda près de Gil Bawazir", dans le sud du pays, selon un responsable tribal. "Les deux membres ont été tués", a-t-il ajouté.

Quatre autres "membres d'Al-Qaïda" ont été tués dans une troisième attaque de drone, jeudi soir, dans la même zone, a indiqué une source militaire.

Installations pétrolières

Ce secteur, proche de Moukalla, capitale de la province de Hadramout abrite des installations pétrolières qui étaient la cible d'un plan d'attaque que les autorités ont dit mercredi avoir mis en échec.

Ces attaques ont été menées alors que les Etats-Unis ont lancé il y a une semaine une alerte de sécurité face à des menaces d'attentats d'Al-Qaïda et fermé une vingtaine de leurs représentations au Moyen-Orient, y compris à Sanaa, et en Afrique.

Les attaques de drone menées depuis le 28 juillet dans le sud-est du pays et à l'est de Sanaa, ont fait au total 36 morts. Les Etats-Unis sont les seuls à disposer d'appareils de ce type dans la région.

Mercredi, les autorités yéménites ont affirmé avoir mis en échec samedi un plan d'Al-Qaïda consistant à s'emparer de villes et d'installations pétrolières et à prendre en otage des étrangers.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus