WikiLeaks: asile politique accordé à Assange - menace d'un assaut

L'Equateur a accordé jeudi l'asile politique au fondateur de WikiLeaks Julian Assange, réfugié depuis deux mois dans l'ambassade équatorienne à Londres. Une décision qui "ne change rien" pour le gouvernement britannique qui a rappelé son obligation de l'extrader vers la Suède.Après l'annonce de Quito, l'Australien a salué devant le personnel de l'ambassade "une victoire importante", craignant toutefois que "les choses deviennent plus stressantes maintenant". Le ministère britannique des Affaires étrangères s'est de son côté dit "déçu" de cette décision, mais a promis d'extrader Julian Assange. "La décision du gouvernement équatorien ne change rien à cela", a averti Londres. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes