Washington veut relancer son aide antiterroriste au Pakistan

L'administration américaine a demandé au Congrès de relancer son aide en matière de sécurité au Pakistan, a indiqué dimanche le département d'Etat. Cette aide de 305 millions de dollars (275 millions de francs), a été quasiment interrompue en 2011 et 2012.

"Au cours de l'été passé, le département d'Etat a notifié au Congrès comment il comptait financer certains programmes au Pakistan (...), a dit une porte-parole du ministère, Marie Harf, dans un courrier électronique à l'AFP. La responsable s'exprimait alors que le secrétaire d'Etat John Kerry recevait le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif.

Au total, "pour l'année budgétaire 2014, le président (américain) a demandé au Congrès une aide étrangère au Pakistan d'un montant de 1,162 milliard de dollars, dont 857 millions d'aide civile et 305 millions d'assistance sécuritaire", a détaillé la porte-parole du département d'Etat.

Mme Harf a précisé que l'aide des Etats-Unis en matière de sécurité, consistait à renforcer "les capacités des forces de sécurité du Pakistan en matière de contre-insurrection et d'antiterrorisme". Elle a précisé que l'aide civile de Washington à Islamabad s'était toujours "poursuivie sans interruption".

Visite historique

M. Sharif a entamé dimanche soir une visite historique aux Etats-Unis où il va discuter des négociations de paix en Afghanistan, des tirs de drones américains au Pakistan et de la collaboration économique entre ces deux pays aux relations tortueuses. Il doit rencontrer M. Obama mercredi.

Depuis son retour au pouvoir, M. Sharif - Premier ministre à deux reprises dans les années 1990 - a multiplié les signes de détente avec les États-Unis. Cela au moment où les deux pays veulent s'assurer d'un Afghanistan stable après le retrait des forces de l'Otan à la fin 2014. M. Kerry avait été reçu début août à Islamabad.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes