Washington veut accélérer les audiences des accusés du 11 septembre

Le gouvernement américain s'est montré impatient, lundi, d'accélérer les audiences préliminaires contre les cinq accusés des attentats du 11 septembre 2001. Ils encourent la peine de mort pour le meurtre de 2976 personnes.

"Je veux que les choses avancent cette semaine", a déclaré devant le tribunal militaire le chef des procureurs, le général Mark Martins, en présence des cinq accusés.

Khaled Cheikh Mohammed, le cerveau autoproclamé du 11 septembre, comparaît, aux côtés de ses quatre coaccusés, depuis mai 2012 devant un tribunal de Guantanamo, après que d'autres procédures devant les justices militaire et civile ont été interrompues depuis 2001.

Dans une requête qui sera examinée cette semaine par le juge, le gouvernement américain a demandé une accélération des procédures préliminaires, afin que le procès proprement dit puisse débuter en septembre 2014.

Douleurs au cou

Un avocat a invoqué les "douleurs du cou" de son client Moustapha El-Houssaoui, qui portait une minerve lundi, pour réclamer qu'il soit dispensé d'audience et examiné par un médecin. Une avocate de Wallid Ben Attach a ensuite demandé une suspension d'audience, car son client "ne se sentait pas bien".

Ces audiences préliminaires sont destinées à préparer le procès, et, notamment, à examiner les requêtes de la défense qui tente d'obtenir des circonstances atténuantes pour leurs clients incarcérés et soumis à des techniques d'interrogatoire assimilées à de la torture dans des prisons secrètes de la CIA.

Mais le rythme des audiences a pris du retard en raison d'intempéries ou de problèmes de retransmission sur la base navale dans l'enclave reculée de Cuba.

Problèmes de communication

"Notre capacité à agir en tant qu'avocats avec nos clients" est mise à mal par des problèmes Internet, a déclaré à l'audience le défenseur de M. Mohammed. "Nous ne pouvons pas travailler correctement sur les éléments à charge", a-t-il ajouté.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus