Violents affrontements à Benghazi: au moins 20 tués

Au moins 20 personnes ont été tuées lundi matin à Benghazi (est de la Libye) dans des affrontements entre des groupes islamistes et des forces armées loyales à un général dissident, selon des sources hospitalières. Ces violences ont fait près de 70 blessés.

Des groupes islamistes, dont Ansar Asharia, ont attaqué à l'arme lourde un camp militaire, a affirmé le colonel Saad Al-Werfelli. Ce commandant de la base aérienne de Benghazi est loyal au général dissident Khalifa Haftar.

Des témoins précisent que des hélicoptères ont décollé de la base aérienne de Benina, près de Benghazi, pour combattre les islamistes. Des unités de l'armée régulière basées à Benina ont rallié la cause de l'ex-général Haftar, ajoutent-ils.

Ancien officier exilé aux Etats-Unis après l'intervention libyenne au Tchad dans les années 1980, l'ancien général Haftar s'est lancé le mois dernier dans une campagne contre le pouvoir central, qu'il juge trop faible pour faire face aux défis que représentent les groupes islamistes.

Ses hommes sont passés à l'offensive contre les islamistes à Benghazi. Ils ont aussi mené un coup de force contre le Parlement à Tripoli il y a deux semaines. Les adversaires de l'ancien général Haftar l'accusent de chercher en fait à conquérir le pouvoir.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes