Violentes manifestations anti-syriennes à Beyrouth

Les obsèques dimanche à Beyrouth d'un chef de la sécurité libanaise, bête noire de Damas, ont tourné en une manifestation violente contre le premier ministre Najib Mikati. Ses opposants l'ont accusé de couvrir ce "crime".Des milliers de personnes ont participé à la cérémonie religieuse à la mosquée Amine, au centre de la capitale, à la mémoire du général Wissam al-Hassan, chef des services de renseignement de la police, et de son chauffeur, tués vendredi dans l'explosion d'une voiture piégée. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus