Une série d'attentats tue au moins 28 personnes en Irak

Une série d'attentats à la voiture piégée et de fusillades ont fait au moins 28 morts dimanche à travers l'Irak, ont annoncé la police et des responsables médicaux. Les voitures piégées ont explosé dans des provinces où la population est majoritairement chiite.

Au total, dix véhicules piégés ont explosé dimanche matin à l'heure de pointe dans huit villes chiites du sud du pays, faisant une centaine de blessés et 23 morts, selon des responsables médicaux et de sécurité. Trois policiers ont également été tués par balle près de la ville majoritairement sunnite de Mossoul et une bombe sur la route a tué deux personnes à Touz Khourmatou.

Les attaques les plus meurtrières ont visé Kout et Aziziyah. A Kout, chef lieu de la province de Wassit, une voiture piégée a explosé devant un restaurant dans une zone industrielle, faisant sept morts et 15 blessés. Une autre voiture piégée a explosé près d'un marché et d'une mosquée chiite dans la localité d'Aziziyah, faisant cinq morts et dix blessés.

Ce type d'attentats est généralement imputé par le gouvernement irakien, dirigé par le chiite Nouri al Maliki, aux insurgés sunnites liés au réseau islamiste Al-Qaïda. Lundi, plus de 70 personnes sont mortes dans des attentats de ce type, et ces violences ont tué près de 2000 personnes depuis avril en Irak.

Elles sont sans précédent depuis les affrontements meurtriers de 2006-2007 entre les communautés sunnite et chiite.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes