Une épidémie de rougeole meurtrière touche le Vietnam

Une épidémie meurtrière de rougeole a déjà tué, depuis le début de l'année, au moins 112 personnes, principalement des enfants de moins de 10 ans, a annoncé le ministère de la Santé. Elle en a contaminé des milliers d'autres.

Le bilan risque de s'alourdir en raison des contaminations croisées, du mauvais temps et d'hôpitaux pédiatriques débordés dans les principales villes du pays où les parents paniqués conduisent leurs enfants malades, a mis en garde le ministère.

Le Premier ministre Nguyen Tan Dung avait appelé mercredi les autorités à être plus "actives" pour empêcher une propagation. Celles-ci ont distribué des vaccins, amélioré la surveillance de la maladie et demandé aux parents de faire soigner leurs enfants localement au lieu de les conduire dans des hôpitaux surchargés.

Le représentant de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) Takeshi Kasai a, de son côté, indiqué être "très inquiet". "Ce virus est très contagieux et difficile à contrôler", a-t-il souligné, ajoutant que le meilleur moyen de limiter sa propagation était d'encourager la vaccination.

Vaccins en question

Le Vietnam a des taux élevés de vaccination contre les maladies infantiles, dont la rougeole, mais le pays pourrait être victime de son succès. Certains parents, notamment inquiets de possibles effets secondaires, estiment qu'il est moins risqué de ne pas faire vacciner leurs enfants.

"Je suis inquiète parce que ma fille a reçu une seule injection du vaccin, j'ai oublié la deuxième. Mais aussi, à cause des scandales et des rumeurs sur la vaccination, j'ai décidé de ne pas la faire", a commenté Nguyen Hoa Lan, dont la fille de sept ans et le fils de 10 ans sont malades.

Au niveau mondial, la rougeole, très contagieuse et particulièrement mortelle chez les enfants, a coûté la vie à quelque 122'000 personnes en 2012, selon les dernières statistiques de l'OMS disponibles. En 2000, le nombre des décès dus à la rougeole s'élevait à 562'000.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus