Une bombe trouvée à Dublin avant le passage du Giro

Les autorités irlandaises ont découvert une bombe samedi à Dublin, quelques heures seulement avant le passage du Tour d'Italie cycliste, le Giro. L'engin, en parfait état de fonctionnement, a été désamorcé et un homme a été arrêté.

Le suspect, âgé de 55 ans, était toujours en détention lundi, a indiqué la police. Il est soupçonné d'avoir des liens avec l'IRA-véritable, une fraction dissidente de l'Armée républicaine irlandaise (IRA), opposée au processus de paix.

L'engin explosif a été découvert "dans le parking d'un hôtel à environ 21h00" samedi, soit la veille de l'arrivée en ville de la troisième étape du Giro, selon la police. L'établissement, situé dans l'ouest de la capitale, a été évacué alors qu'un mariage y était célébré.

L'hôtel est resté bouclé jusqu'à 04h00 environ, le temps pour les équipes de déminage de désamorcer la bombe fabriquée à partir de fertilisants. Selon des experts en sécurité, l'engin aurait pu causer des dégâts importants et rappelle les techniques utilisées par l'IRA lors des trente ans de conflit en Irlande du nord.

Des dizaines de milliers de spectateurs étaient au bord des routes dimanche à Dublin pour suivre l'étape du Giro parti cette année de Belfast, capitale de l'Irlande du nord et épicentre des violences interconfessionnelles qui ont fait environ 3500 morts entre 1969 et 1999.

/ATS


Actualisé le