Un homme et 10'000 poulets noyés au Japon lors des intempéries

Affecté par un typhon le week-end dernier et sous la menace d'un nouveau, le sud-ouest du Japon subit des pluies diluviennes. Le déluge a fait un mort et provoqué des inondations dans lesquelles ont péri 10'000 poulets, a annoncé lundi la chaîne de télévision NHK.

Une bonne partie du sud du Japon méridional a été noyé sous la pluie à cause d'un premier typhon qui est passé vendredi à proximité des îles d'Okinawa et Kyushu. Le cyclone s'est ensuite transformé en dépression en remontant le long du nord-ouest de la péninsule coréenne.

Toutefois, de "terribles précipitations" affectaient encore lundi les régions de Shikoku et Kyushu. Les autorités estiment à 1,10 mètre le cumul d'eau tombé en certains endroits de la préfecture de Kochi (île de Shikoku, sud-ouest). Des alertes rouges étaient notamment en vigueur lundi pour la pointe de l'île de Kyushu et une demi-douzaine d'autres régions du sud-ouest.

Un homme emporté

"Dans ces provinces, les risques de glissements de terrain sont extrêmement importants", avertissent les autorités. Les transports ferroviaires sont en partie perturbés et des recommandations d'évacuations ont été données lundi à 457'000 personnes du sud-ouest.

A Tokushima, sur l'île de Shikoku, un homme a été emporté par une rivière en furie, et dans le sud de cette même région, 10'000 poulets d'un même élevage sont morts noyés.

Arrivée d'un autre typhon

L'Agence nippone de météorologie nationale annonce par ailleurs un autre "très puissant" typhon, Halong, qui était lundi à l'est des Philippines lundi. Halong devrait se diriger dans la semaine vers l'archipel japonais, accompagné de vents violents avec des pointes à 230 km/h.

Il devrait être près d'Okinawa (extrême-sud du Japon) mercredi et monter ensuite vers le sud-ouest pour toucher à nouveau les régions de Kyushu et Shikoku, avertit l'agence. Toutes ces provinces sont celles qui ont déjà le plus souffert il y a moins d'un mois lors du passage du typhon Neoguri, qui avait fait au moins sept morts.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes