L'OTAN appelle Moscou à cesser ses "actions militaires illégales"

L'OTAN a enjoint Moscou à cesser ses "actions militaires illégales" en Ukraine lors d'une réunion de crise vendredi à Bruxelles. Pour Vladimir Poutine, il faut "forcer" Kiev à négocier avec les séparatistes prorusses dans l'Est.

Relevant le "mépris" de la Russie à l'égard de ses obligations internationales, le secrétaire général de l'Alliance Anders Fogh Rasmussen a demandé à Moscou d'arrêter son soutien aux séparatistes et de prendre des mesures "immédiates et vérifiables" pour apaiser la situation.

L'OTAN estime que plus de 1000 soldats russes combattent en Ukraine. "Cela défie tous les efforts diplomatiques en cours pour trouver une solution pacifique", a poursuivi le secrétaire général.

En outre, l'organisation ne fermera pas la porte à l'Ukraine si ce pays souhaite rejoindre l'Alliance, a ajouté M. Rasmussen après la réunion d'urgence des ambassadeurs.

L'Ukraine veut rejoindre l'OTAN

Kiev avait renoncé à son projet d'adhésion en 2010 sous le gouvernement prorusse de l'époque. Mais vendredi, le Premier ministre Arseni Iatseniouk a annoncé que son gouvernement allait relancer le processus.

Le Kremlin n'a pas officiellement réagi. Toutefois Vladimir Poutine a rappelé que la Russie, "qui ne souhaite pas être engagée dans des conflits à grande échelle", est en mesure de faire face à toute menace. "Dieu merci, je pense que nul n'envisage de déclencher un conflit à grande échelle contre la Russie. Je tiens à redire que la Russie est une des principales puissances nucléaires", a-t-il averti.

Pour le président russe, il faut contraindre Kiev à négocier avec les séparatistes. Ces derniers affrontent les forces armées ukrainiennes depuis près de cinq mois dans l'est du pays.

Mensonge?

"Il faut contraindre les autorités ukrainiennes à entamer des négociations sur le fond" concernant les droits des populations des régions rebelles de Donetsk et de Lougansk, et plus largement du "sud-est du pays", a dit le président.

Mikhaïl Khodorkovski, un des opposants les plus en vue de Vladimir Poutine, a accusé vendredi Moscou de mentir sur son implication dans le conflit en Ukraine. Il a appelé les Russes à se mobiliser pour mettre fin à une guerre "inégale".

Sur le terrain, des soldats ukrainiens sont encerclés et sans renforts depuis plus d'une semaine dans la ville d'Ilovaïsk, à 40 km au sud-est de Donetsk. Vladimir Poutine a demandé aux rebelles de leur ouvrir un "couloir humanitaire".

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus