Typhon "Neoguri": alerte "spéciale" au sud du Japon

Une "alerte spéciale" exceptionnelle reste maintenue pour la nuit de mardi à mercredi pour deux îles du sud du Japon, menacées par le typhon "Neoguri". Les intempéries ont déjà fait au moins deux morts et forcé les autorités à conseiller à 500'000 personnes d'évacuer leur domicile.

L'agence de météorologie japonaise a lancé un avertissement majeur contre des vents forts, pluies torrentielles et énormes vagues qui affectent déjà les zones méridionales concernées.

Au moins 25 personnes ont été blessées, selon la chaîne de télévision publique, et un homme de 62 ans est mort au large de Kochi, plus au nord-est de la zone touchée. Un autre est décédé dans la province voisine.

Mardi, l'île principale d'Okinawa est entrée dans une zone de fortes turbulences. Les rafales de vent ont dépassé 215 km/h en milieu d'après-midi.

Conseils d'évacuation

Un même conseil d'évacuation a été adressé mardi en tout début de matinée aux 42'000 habitants de Nanjo et aux à 96'000 de Ginowan, deux agglomérations du sud de l'île d'Okinawa. En milieu de matinée, quelque 138'600 personnes de la ville même d'Okinawa ont aussi été invitées à rejoindre des refuges municipaux.

Au total, environ 590 000 personnes étaient concernées mardi par ces conseils d'évacuation dans l'ensemble de la région. Le nombre a été ramené à 540 000 dans la soirée. Toutefois, une faible proportion d'entre eux avait suivi ces avis.

Electricité coupée

A Okinawa, environ 68 500 foyers étaient privés d'électricité et les réseaux de télécommunications mobiles étaient hors service dans plusieurs localités. Tous les vols prévus mardi au départ et à destination d'Okinawa ont été annulés, de même que les liaisons par bateaux assurant des trajets inter-îles.

Le typhon "Neoguri", dont le diamètre est de plusieurs centaines de kilomètres, devrait continuer à progresser lentement (environ 20 à 25 km/h) vers le nord, puis vers l'est avec des vents de 270 km/h en pointe. Selon les dernières prévisions, "Neoguri" devrait traverser la quasi intégralité du Japon sur l'ensemble de la semaine.

/ATS


Actualisé le