Tunisie: une femme violée puis jugée pour "atteinte à la pudeur"

Une jeune femme violée par des policiers a été interrogée mardi par un juge d'instruction de Tunis. Il doit décider de l'inculper ou non pour "atteinte à la pudeur". Le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali a dénoncé ce viol "avec force".La jeune femme de 27 ans, violée par des policiers début septembre, était interrogée par un juge d'instruction dans le cadre d'une information judiciaire pour "atteinte à la pudeur" la visant, ainsi que son fiancé. Ce délit est passible de six mois de prison ferme. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes