Treize Serbes de Bosnie arrêtés pour crimes de guerre

Treize Serbes de Bosnie, dont des anciens hauts responsables policiers, ont été arrêtés lundi pour des crimes commis au début de la guerre intercommunautaire de Bosnie (1992-95). Le dossier avait été remis à la justice bosnienne par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY).

Les suspects ont été arrêtés dans les environs de Doboj et Teslic, a indiqué le parquet bosnien, villes du nord de la Bosnie où les crimes ont été commis. Ils sont accusés d'avoir tué au moins 40 personnes, des Musulmans et des Croates, et emprisonné des centaines d'autres.

Parmi les inculpés figurent "plusieurs anciens hauts responsables policiers" des forces serbes bosniennes.

La guerre de Bosnie a vu s'affronter les trois principales communautés de ce pays - musulmane, serbe et croate. Elle a fait environ 100'000 morts et plus de deux millions de réfugiés et de déplacées, la moitié de la population bosnienne de l'époque.

Les anciens hauts responsables inculpés de crimes de guerre commis durant les conflits qui ont ensanglanté l'ex-Yougoslavie dans les années 1990 sont jugés par le TPIY. Les tribunaux locaux sont chargés de juger les affaires moins importantes.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes