Sécheresse et conflits: la famine menace 14 millions de personnes

La sécheresse et les conflits en Afrique de l'Est menacent 14 millions de personnes de famine dans neuf pays, a alerté l'ONU. "La situation est très préoccupante", a dit Matthew Conway, porte-parole pour le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA) dans la région.

"Il existe des similitudes dans la situation actuelle avec ce qui a mené à la crise de 2011", année marquée par une sécheresse dévastatrice, a-t-il précisé. L'ONU a besoin de lever 1,94 milliard d'euros d'aide (2,3 milliards de francs), a-t-il déclaré.

Selon les derniers chiffres de l'OCHA, quelque 2,7 millions de personnes en Ethiopie et 1,3 million au Kenya, pour la plupart des réfugiés somaliens, nécessitent une aide urgente. Au Soudan, 5 millions de personnes sont menacées par la disette tandis qu'au Soudan du Sud 3,5 millions sont déjà au bord de la famine.

Quelques 120'000 personnes se trouvent également en situation de précarité alimentaire à Djibouti et des dizaines de milliers au Burundi, au Rwanda et en Ouganda. Les 14,4 millions de personnes que l'ONU a classé en situation de précarité alimentaire sont disséminées sur neuf nations.

Les conditions sont toutefois encore loin de celles de la famine de 2011 durant laquelle plus de 250'000 personnes étaient mortes en Somalie, dont la moitié étaient des enfants. Douze millions de personnes issues de quatre nations avaient alors été frappées par une des pires sécheresses en soixante ans.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes