Sacha et Atanas Roussev sont les parents de la petite Maria

Sacha et Atanas Roussev, un couple de Roms de Bulgarie, sont bien les parents de la petite Maria, la fillette découverte dans un camp rom dans le centre de la Grèce. Les résultats des tests ADN publiés vendredi par le ministère bulgare de l'Intérieur l'attestent.

"Les tests ADN ont montré que Sacha Roussev est la mère biologique et que Atanas Roussev est le père biologique de l'enfant appelé Maria", surnommée dans les médias "l'ange blond", a expliqué devant des journalistes Svetlozar Lazarov, secrétaire général du ministère bulgare de l'Intérieur en charge de la communication.

Maria, âgée de 4 à 6 ans, devrait désormais être accueillie dans un centre d'assistance sociale en Bulgarie, puis placée dans une famille d'accueil bulgare, a indiqué Yana Kaneva, responsable de la Direction régionale des services sociaux à Stara Zagora, à l'agence de presse bulgare BGNES.

La fillette avait été découverte le 16 octobre dans un camp rom de Farsala, près de Larissa en Grèce. Sa photo a fait le tour du monde, alors que les autorités grecques avaient saisi Interpol pour établir son identité.

Avenir incertain

L'avenir de Sacha et Atanas, ainsi que de Maria, reste encore incertain, le ministère bulgare de l'Intérieur renvoyant à "une enquête préliminaire sur l'affaire contre S. R., soupçonnée d'avoir vendu son enfant en Grèce en 2009". Si les parents devaient être arrêtés, les neuf autres enfants du couple seraient pris en charge par les services sociaux, ont précisé les autorités bulgares.

Elles sont "en train de travailler avec les services compétents grecs", pour savoir si Maria va revenir en Bulgarie, a indiqué Svetlozar Lazarov.

A Athènes, les autorités officielles n'ont pas commenté cette décision pour le moment.

Interrogé sur ce qu'il adviendra de la fillette suite à cette décision, un représentant de l'association "Le sourire d'un enfant", qui en a la garde, a déclaré: "Nous respecterons la décision du procureur, quelle qu'elle soit".

/SERVICE


Actualisé le