Russie: un attentat-suicide fait au moins 18 morts dans une gare

Une explosion a fait au moins dix-huit morts et une quarantaine de blessés dimanche dans une gare de Volgograd dans le sud de la Russie, selon les agences de presse russes Interfax et RIA. Selon les médias et les services anti-terroristes russes, il s'agirait d'un attentat commis par une femme kamikaze.

Le président russe, Vladimir Poutine, a ordonné aux forces de l'ordre de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité dans le pays après cette explosion, a déclaré un porte-parole du Kremlin cité par Ria-Novosti.

Les mesures de sécurité vont être renforcées dans les gares ainsi que dans les aéroports, a indiqué un porte-parole de la police fédérale.

Selon l'agence de presse russe, Itar-Tass, l'explosion s'est déclarée près des détecteurs en métal placés à l'entrée de la gare principale de Volgograd (ex-Stalingrad), ville proche du Caucase russe.

Des images à la télévision publique russe ont montré des fenêtres soufflées aux deux premiers étages du bâtiment de briques grises. De nombreuses ambulances se trouvaient devant l'entrée principale de la gare, au milieu des débris et de la neige.

Femme kamikaze

"Les premières indications révèlent que l'explosion a été déclenchée par une femme kamikaze", a déclaré le comité anti-terroriste russe. Le porte-parole du comité d'enquête, Vadimir Markin, a déclaré pour sa part que des responsables avaient lancé une enquête pour "acte de terrorisme" présumé.

Cet attentat est le plus meurtrier en Russie, en dehors du Nord-Caucase, depuis près de trois ans. Il intervient à moins de six semaines de l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi, dans le sud de la Russie.

Récent attentat

Un attentat-suicide commis par une femme kamikaze à bord d'un bus de la même ville, le 21 octobre dernier, avait fait sept morts et une trentaine de blessés. Cet attentat avait été attribué par les enquêteurs à une femme de 30 ans, originaire du Daguestan, une république russe du Nord-Caucase en proie à une insurrection islamiste.

Volgograd, l'ex-Stalingrad, est une ville d'un million d'habitants située à 700 km environ au nord de Sotchi, où se dérouleront les prochains Jeux olympiques d'hiver.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes