Russie: émeutes à Moscou après le meurtre d'un jeune Russe

Des heurts impliquant des milliers de personnes ont secoué le sud de Moscou dimanche. Les émeutiers protestaient contre le meurtre cette semaine d'un jeune Russe par un homme d'origine "non slave" qui a réussi à s'enfuir.

Selon la radio Echo de Moscou, des jeunes ont enfoncé les portes du centre commercial Biriouza, dans le district de Biriouliovo (sud de la capitale russe), tabassé les gardiens et brisé plusieurs vitres et devantures. Ils auraient également tenté d'incendier le bâtiment.

La foule s'est ensuite dirigée vers un entrepôt de légumes où travaillent de nombreux immigrés que les habitants accusent d'être responsables du taux de criminalité très élevé dans ce district. "La Russie aux Russes", scandaient notamment les protestataires.

La police a interpellé plusieurs émeutiers, alors que leurs acolytes tentaient de s'opposer à leur arrestation en leur lançant des bouteilles vides.

Récompense proposée

Au départ, avant que le rassemblement ne dégénère, ils n'étaient que 200 à s'être réunis près du centre Biriouza pour protester contre le meurtre d'Egor Chtcherbakov, âgé de 25 ans. Le jeune homme a été poignardé jeudi sous les yeux de sa fiancée.

Le meurtrier, qui a réussi à s'enfuir, serait un homme originaire d'Asie centrale ou du Caucase, selon des images d'une caméra de vidéosurveillance.

Les habitants sont convaincus qu'il s'agit d'un immigré illégal et appellent les autorités à renforcer la lutte contre l'immigration clandestine à Moscou.

Une enquête criminelle pour meurtre a été ouverte. La police propose en plus une récompense d'1 million de roubles (environ 28'000 francs) à celui qui l'aidera à arrêter le meurtrier présumé.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes