Reprise de la coopération économique israélo-palestinienne

Les ministres des Finances israélien et palestinien ont décidé dimanche de "reprendre leur coopération économique". Ils l'ont annoncé à l'issue d'une rencontre marquant la reprise des contacts économiques après plusieurs mois d'interruption.

Le ministre des Finances israélien Yaïr Lapid et son homologue palestinien Shoukri Bishara, qui ont été nommés depuis peu, "ont discuté de la mise en oeuvre de mesures de confiance entre les deux parties", a indiqué le ministère israélien des Finances dans un communiqué. Selon lui, "un calendrier concernant cette coopération économique a été défini".

"Israël s'est engagé à reverser tous les mois le montant des taxes qu'il perçoit au nom de l'Autorité palestinienne", a de son côté indiqué le porte-parole du ministère palestinien des Finances, Rami Mahdawi.

Entre décembre 2012 et mars 2013, Israël avait suspendu le transfert des taxes dues à l'Autorité palestinienne, en représailles à l'octroi du statut d'État observateur à l'ONU à l'Etat de Palestine. Israël avait aussi suspendu les rencontres bilatérales sur des questions techniques.

Réunions régulières

M. Mahdawi a indiqué que les deux parties avait en outre décidé de convoquer dès la semaine prochaine leur comité de coordination conjoint.

Le but de cette prise de contact entre MM. Lapid et Bishara est de rétablir les réunions régulières sur des questions techniques comme les points de passage entre les territoires israélien et palestinien, la fourniture de carburants, d'électricité et d'eau aux Palestiniens et le financement des soins des Palestiniens dans les hôpitaux israéliens, selon un communiqué palestinien publié avant la rencontre.

Lors de la réunion, le ministre palestinien des Finances a demandé à son homologue israélien que soient réduites les taxes imposées aux voyageurs palestiniens aux points de passage contrôlés par Israël, a précisé M. Mahdawi.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus