Accords en vue sur le gaz entre Moscou et Kiev

Vladimir Poutine a annoncé vendredi s'être entendu avec son homologue ukrainien Petro Porochenko sur une reprise des livraisons de gaz "au moins pour l'hiver". Le président russe a par ailleurs appelé les Européens à "épauler" financièrement Kiev, à court de liquidités.

Le président ukrainien, que M. Poutine a rencontré à Milan en marge du sommet Europe-Asie, avait auparavant parlé de progrès sur le dossier gazier, ajoutant toutefois qu'aucune percée majeure n'avait été accomplie.

"Je peux dire que nous avons accompli certains progrès mais qu'il reste des détails à régler", a estimé M. Porochenko. Le président ukrainien souhaite notamment que la réunion prévue mardi prochain entre les négociateurs à Bruxelles soit plus fructueuse.

"Nous ne pouvons nous prévaloir d'aucun résultat sur la question du gaz mais nous espérons trouver le 21 octobre, avant la réunion de Bruxelles, des solutions au problème de l'énergie", a-t-il dit.

Paris confiant

"L'accord sur le gaz est maintenant vraiment à portée de main et c'est très important pour les Ukrainiens et très rassurant pour les Russes qui veulent effectivement être payés", avait déclaré auparavant le président français François Hollande.

Il a encore précisé qu'il s'agissait "essentiellement des financements internationaux qui devront être mis en place". Ce contentieux gazier envenime les relations entre Kiev et Mosou, mais aussi entre Européens et Russes.

Une nouvelle réunion au "format Normandie", nom hérité d'une rencontre inédite entre les présidents russe et ukrainien, aux côtés des dirigeants français et allemand le 6 juin dernier en marge des commémorations du débarquement allié en France, "aura encore lieu sans doute la semaine prochaine", a encore indiqué M. Hollande.

Drones acceptés

Enfin, Moscou, Paris, Rome et Berlin sont tombées d'accord sur l'utilisation de drones pour surveiller le cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine, notamment à la frontière russo-ukrainienne, a déclaré Vladimir Poutine.

Sur le terrain, les combats continuaient dans cette région et notamment à Donetsk, où l'aéroport a subi depuis jeudi trois attaques rebelles, au cours desquelles trois soldats ukrainiens ont été tués, selon le porte-parole militaire ukrainien Andriï Lyssenko.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes