Rejet du pourvoi de Silvio Berlusconi dans l'affaire Mediaset

La Cour constitutionnelle italienne a rejeté mercredi le pourvoi de l'ancien président du Conseil Silvio Berlusconi contre sa condamnation à quatre ans de prison dans une affaire de fraude fiscale. Cette décision ouvre la voie à un jugement définitif d'ici la fin de l'année.

Début mai, la Cour d'appel de Milan avait confirmé cette peine de quatre ans de prison infligée en octobre dernier en première instance. Le "Cavaliere" est accusé de fraude fiscale dans l'affaire de l'achat de droits de retransmission par son empire télévisé Mediaset.

L'ancien président du Conseil, 76 ans, a été également frappé d'une interdiction d'occuper un poste officiel pendant une période de cinq ans.

La justice lui reproche d'avoir gonflé le prix payé pour acquérir les droits de retransmission en se servant de sociétés offshore placées sous son contrôle. Il est également soupçonné d'avoir écrémé une partie de cet argent pour créer des caisses noires à l'étranger.

Silvio Berlusconi a assuré que la décision de la Cour constitutionnelle n'aurait aucune conséquence sur le soutien de son parti, le Peuple de la liberté, au gouvernement d'Enrico Letta.

/SERVICE


Actualisé le