Prix Pulitzer décerné au "Guardian US" et au "Washington Post"

Les quotidiens britannique "The Guardian US" et américain "The Washington Post", qui ont publié les révélations d'Edward Snowden sur l'étendue des programmes de surveillance américains, ont été récompensés lundi à New York par le prix Pulitzer. Les deux journaux ont obtenu ce prix dans la catégorie "service public".

Le jury Pulitzer, dont la décision était très attendue, a choisi de récompenser les journaux, plutôt que les journalistes auteurs des articles, "pour un exemple distingué de service public méritoire, par un journal ou un site d'information". Le "Guardian US" et le "Washington Post" sont tous les deux récompensés d'une médaille d'or dans cette catégorie.

"Nous sommes extrêmement fiers et gratifiés d'avoir été honorés par le jury Pulitzer. Travailler sur cette histoire cette année a été intense, épuisant et quelquefois effrayant, et nous sommes reconnaissants que nos pairs aient reconnu que les révélations faites par Edward Snowden, et le travail des journalistes, sont une grande réussite", s'est réjoui le "Guardian" dans un communiqué.

Ils ont révélé une politique "aux profondes implications pour les citoyens américains", a de son côté souligné le rédacteur en chef du "Washington Post" Martin Baron.

Les journaux s'étaient faits l'an dernier le porte-voix des révélations d'Edward Snowden, un ancien consultant de la NSA (agence de sécurité américaine) sur l'ampleur des programmes de surveillance touchant des millions d'Américains, via leurs données téléphoniques et internet.

Edward Snowden s'est réjoui de ce prix. "La décision va dans le sens de tous ceux qui pensent que le public a un rôle dans le gouvernement", a-t-il dit dans un communiqué, saluant le travail des journalistes "face à une extraordinaire intimidation".

Première pour Reuters

Parmi les autres lauréats du Pulitzer, le "Boston Globe" a été récompensé dans la catégorie "breaking news" pour sa couverture de l'attentat du marathon de Boston il y a tout juste un an.

En outre, deux reporters de l'agence Reuters, Jason Szep et Andrew Marshall, ont été distingués dans la catégorie du "reportage international" pour leurs "courageux" articles sur les persécutions contre la minorité Rohingya en Birmanie. C'est la première fois que Reuters est couronné pour un texte par le Pulitzer.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes