Premier discours d'Abdeljalil à Tripoli

Le chef du gouvernement intérimaire libyen, Moustafa Abdeljalil, a prononcé lundi soir son premier discours public devant une foule de 10'000 personnes réunies à Tripoli, en insistant sur l'importance de l'islam pour la future législation. Les rebelles, tout comme le régime de Kadhafi, ont été accusés par Amnesty d'abus."Nous devons instaurer un Etat de droit et de prospérité dans lequel la charia est la principale source réglementaire, ce qui exige de nombreuses conditions", a-t-il dit. M. Abdeljalil est arrivé à Tripoli samedi, pour la première fois depuis que Mouammar Kadhafi a été contraint de fuir la ville en août. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus