Plus de 300 appels et 170 courriels après l'émission sur "Maddie"

La police britannique a reçu plus de 300 appels téléphoniques et 170 courriels après l'émission de la BBC "Crimewatch" de lundi soir. Cette dernière a présenté de nouvelles pistes concernant la disparition de la petite Madeleine McCann au Portugal en 2007.

C'est un total "sans précédent", a déclaré mardi le rédacteur en chef de l'émission Joe Mather à la radio BBC 4. Il a précisé qu'il y avait eu beaucoup d'appels de la part de Britanniques s'étant trouvé sur place, dans la station balnéaire de Praia da Luz, au moment des faits.

"On a reçu plusieurs noms pour l'homme aperçu vers 22h00 ce jour-là, a ajouté Joe Mather. Des noms différents mais plusieurs témoins ont également cité un même nom".

"Nous sommes extrêmement heureux des réponses à l'appel lancé dans Crimewatch", a confirmé l'inspecteur Andy Redwood, chargé de l'enquête. "Nous prenons désormais le temps de vérifier" le contenu des messages, a-t-il ajouté.

Deux portraits-robots

Scotland Yard, qui compte sur le public pour faire avancer l'enquête sur la disparition le 3 mai 2007 de la petite "Maddie", alors âgée de 3 ans, a promis jusqu'à 20'000 livres de récompense (29'000 francs) à toute personne pouvant fournir des informations menant au(x) ravisseur(s) de la fillette.

La police a diffusé deux portraits-robots d'un homme vu en train de porter un enfant aux "cheveux blonds". Les enquêteurs souhaitent interroger cet homme, qui a été aperçu par "deux témoins distincts" aux alentours de 22h00 ce jour-là dans le complexe touristique de Praia da Luz, au sud du Portugal.

Cette nouvelle indication de temps pourrait constituer un tournant de l'enquête, alors que la police a écarté la piste d'un premier homme portant un enfant aperçu à 21h15 par une amie du couple McCann.

Enlèvement planifié

Les enquêteurs cherchent aussi des informations sur plusieurs hommes vus à proximité de l'appartement des McCann le jour de la disparition, et ont diffusé plusieurs autres portraits-robots lundi.

Scotland Yard a évoqué plusieurs pistes portant sur les éventuels motifs d'un enlèvement de Maddie. "D'après une interprétation des éléments disponibles, il y a toutes les caractéristiques d'un enlèvement planifié", a déclaré lundi Andy Redwood. Mais il a aussi mentionné l'hypothèse que la fillette ait perturbé des cambrioleurs.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes