Plus de 1,4 million de réfugiés selon le HCR

Plus de 1,4 million de Syriens sont désormais réfugiés dans les pays voisins de la Syrie, selon le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR). L'agence onusienne se dit incapable de faire face aux besoins médicaux de cette population, indique-t-elle vendredi dans un communiqué."Ce chiffre est 30% plus élevé" que ce que le HCR avait envisagé en décembre pour fin juin 2013 (1,1 million), précise-t-elle. Le cap du million de réfugiés syriens avait été atteint début mars."Nous ne pouvons pas nous occuper de tous les cas et des coûts", a déclaré un responsable du HCR, Paul Spiegel, lors d'un point presse. Alors que le nombre de réfugiés vivant en dehors des camps ne cesse d'augmenter, le HCR a toujours plus de difficultés à répondre à leurs besoins.En outre, le HCR souligne que les traitements de certains patients sont extrêmement coûteux car la population syrienne est similaire à celle des pays à revenus moyens, avec une importante part de personnes âgées ayant des "maladies chroniques" dont des cancers et maladies cardiovasculaires.Cette crise "met de plus en plus à rude épreuve les services de santé des pays voisins", a pour sa part souligné un porte-parole du HCR, Adrian Edwards. Face à l'accroissement du nombre de réfugiés, l'organisation entend présenter ses nouveaux besoins aux donateurs fin mai, a-t-il par ailleurs annoncé.Armes chimiques et nouveaux combatsPar ailleurs, l'opposition syrienne a réclamé vendredi une intervention urgente des Nations unies après que Washington a annoncé pour la première fois que le régime de Bachar al-Assad avait probablement utilisé des armes chimiques contre les rebelles.Sur le terrain, de nouveaux combats ont éclaté vendredi dans le nord-est et le sud de Damas entre rebelles d'un côté, et l'armée et des miliciens pro-régime de l'autre, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus