Oiseaux et flore alpine rattrapés par le réchauffement en Europe

Les oiseaux et les papillons européens s'adaptent au réchauffement climatique en remontant vers le nord, démontre pour la première fois une étude d'un biologiste français. Ils ne le font toutefois pas assez vite pour compenser l'augmentation des températures moyennes.Une étude similaire relève en outre que le réchauffement est en train d'altérer profondément la végétation alpine sur tout le continent. Entre 1990 et 2008, les températures moyennes ont augmenté en Europe d'environ 1 degré Celsius, ce qui revient à un décalage des températures vers le nord équivalent à 249 kilomètres. /SERVICE


Actualisé le