Obama et Xi pour un "nouveau modèle" de relations sino-américaines

Les présidents américain Barack Obama et chinois Xi Jinping ont conclu samedi en Californie des discussions. Malgré la décontraction affichée, elles n'ont pas immédiatement abouti à des percées dans les dossiers épineux qui opposent leurs pays.

Les deux dirigeants, après s'être vus pendant plus de cinq heures vendredi soir, se sont retrouvés peu après 09h00 (20h00 en Suisse) dans la somptueuse propriété "Sunnylands" de Rancho Mirage, à 160 km de Los Angeles.

MM. Obama et Xi ont effectué quelques pas dans les jardins du complexe. Interrogé au vol par un journaliste sur le déroulement des discussions, M. Obama a répondu "formidable", sans plus de commentaires.

Non loin de là, plusieurs centaines de manifestants hostiles à M. Xi, membres du mouvement Falungong, défenseurs de l'indépendance du Tibet et des droits de l'homme, avaient fait le déplacement.

"Nouveau modèle"

Vendredi, Barack Obama et son homologue Xi Jinping ont promis de jeter les bases d'un "nouveau modèle" de relations. Affirmant que de bonnes relations étaient importantes "pour le monde" entier, le président américain a souhaité un "nouveau modèle de coopération" avec Pékin.

Une formulation que M. Xi a reprise en substance en évoquant, selon la traduction en anglais de ses propos, "un nouveau modèle de relations entre de grands pays".

Sujets de discorde

Le président américain a évoqué de potentiels sujets de discorde, dont la cybersécurité, domaine où il a diplomatiquement souhaité que Pékin et Washington "travaillent ensemble". Son pays vient de pointer du doigt des opérations massives de vol de données numériques, privées ou gouvernementales, en provenance de Chine.

Pékin nie être à l'origine de tels agissements et a assuré souffrir lui aussi du piratage. M. Obama se retrouve à défendre la sécurité informatique de son pays au moment où son administration est au coeur d'une controverse avec la révélation d'une récolte tous azimuts de données privées par le renseignement au nom de la lutte antiterroriste.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus