Obama appelle à réformer le "Patriot act", plus de "transparence"

Le président Barack Obama a promis une "nouvelle ère" dans le renseignement avec une série de propositions pour garantir davantage de transparence et de garde-fous tout en assurant que les Etats-Unis ne souhaitaient pas espionner les "citoyens ordinaires".

Barack Obama a annoncé qu'il allait "travailler avec le Congrès" pour réformer la disposition du Patriot Act prévoyant la collecte des métadonnées téléphoniques par l'Agence nationale de sécurité (NSA), face à la polémique déclenchée par les révélations d'Edward Snowden.

Un responsable de la vie privée va être nommé à la NSA, a déclaré le président américain lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, ajoutant que l'administration allait déclassifier des documents sur le renseignement.

Fermeture d'un service de courriels codés

Par ailleurs, un service de courriels codés, considéré comme ayant été utilisé par Edward Snowden, a brusquement fermé jeudi sans explication. Son propriétaire a affirmé qu'il s'y était résolu plutôt que de permettre aux autorités américaines d'avoir accès à ses clients.

"J'ai été contraint de prendre une décision difficile : devenir complice de crimes contre le peuple américain ou quitter près de dix années de dur labeur en fermant Lavabit", déclare son propriétaire, Ladar Levison, dans une lettre publiée sur le site internet de la société.

Moins d'administrateurs système

Enfin, la NSA a annoncé jeudi son intention de supprimer 90% de ses administrateurs système, dans le but de réduire le nombre de personnes ayant accès à des informations sensibles.

Edward Snowden, désormais réfugié en Russie, faisait partie du millier d'administrateurs systèmes qui participaient à la gestion des réseaux de la NSA.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes