Navalny défie le Kremlin et espère qu'il n'y aura "pas de fraudes"

L'opposant russe Alexeï Navalny a espéré dimanche qu'il n'y ait "pas de fraude" lors des élections municipales à Moscou. Le blogueur affronte le maire sortant Sergueï Sobianine, soutenu par le Kremlin, dans ce scrutin lourd d'enjeux.

"Je souhaite ardemment que les Moscovites puissent finalement exprimer leur volonté et choisir le maire qu'ils veulent", a dit Alexeï Navalny, accompagné de sa femme Ioulia et de leurs deux enfants, à la sortie de son bureau de vote dans le sud de Moscou.

Sergueï Sobianine ne s'est en revanche pas exprimé après avoir déposé son bulletin dans l'urne dans un bureau du centre de Moscou. Vêtu d'une veste sombre comme dans la plupart de ses apparitions publiques, il a patienté quelques instants avec son épouse dans la file d'attente des électeurs devant l'urne.

"Changement" possible

Militant anticorruption, Alexeï Navalny s'est fait connaître lors des manifestations contre le pouvoir fin 2011 et début 2012, notamment lors du retour de Vladimir Poutine au Kremlin pour un troisième mandat, de six ans. A 37 ans, même s'il n'a guère de chances de succès, il compte sur ce scrutin pour prouver que ses compatriotes ont soif de changement et qu'il peut l'incarner.

M. Sobianine est le grand favori du scrutin avec 58%-60%, mais Alexeï Navalny a nettement grimpé dans les sondages à 18-20% grâce à une campagne très active dans la rue et sur l'internet. Il espère provoquer un second tour.

Résultats en soirée

Outre Sergueï Sobianine et Alexeï Navalny, quatre autres candidats se présentent devant les près de 7,2 millions d'électeurs de Moscou, ville la plus grande et la plus riche de Russie. Les bureaux de vote fermeront à 18h00 (suisses). Les premiers résultats officiels devront être annoncés deux heures plus tard.

/SERVICE


Actualisé le