Mondial: arrestation du cerveau présumé d'un gros trafic de billets

La police brésilienne a annoncé l'arrestation du responsable présumé d'un juteux réseau de revente illégale de billets pour les matchs du Mondial. L'homme est un directeur de l'entreprise Match Hospitality, prestataire exclusive de la Fifa.

La justice de Rio a décrété le placement en détention provisoire de Ray Whelan pour cinq jours. La police a trouvé 100 billets pour des matchs dans sa chambre d'hôtel.

Match Hospitality est la société prestataire exclusive de la Fédération internationale de football pour les forfaits VIP de la Coupe du monde, comprenant tickets d'accès aux stades, billets d'avions et hôtels de luxe.

Onze prévenus

La police brésilienne soupçonne le Britannique âgé de 64 ans d'être à la tête d'un réseau de vente illégale de milliers de tickets d'entrée pour les matchs du Mondial, dont 11 membres présumés ont été interpellés la semaine dernière à Sao Paulo et Rio de Janeiro. Tous vont être poursuivis pour "blanchiment d'argent, association de malfaiteurs et revente au marché noir".

Parmi ces personnes figure le Franco-Algérien Mohamadou Lamine Fofana, que les enquêteurs avaient d'abord soupçonné d'être le chef de cette organisation, mais qu'ils considèrent à présent comme le bras droit présumé de M. Whelan.

Ce réseau actif depuis 2002, lors des quatre dernières Coupes du monde, vendait illégalement environ 1000 billets par match pour un prix de base de 1000 euros selon les enquêteurs.

Liens étroits

Match Hospitality n'est pas une filiale de la Fifa, mais entretient des liens très étroits avec l'instance mondiale du football. Celle-ci lui a déjà attribué l'exclusivité de ses services d'hospitalité pour les Coupes du monde 2018 en Russie et 2022 au Qatar.

Le président de la Fifa avait déclaré la semaine dernière tout ignorer de ce trafic. "Je ne suis au courant de rien. Je ne m'occupe pas de billets, je m'occupe de politique", avait-il déclaré au quotidien "Estado de Sao Paulo".

Billets annulés

Interrogée par l'AFP, Match Hospitality n'a pas immédiatement commenté l'arrestation de Charles Whelan. Elle a, en revanche, annoncé dans un communiqué qu'elle annulait tous les billets achetés par Atlanta Sportif, la compagnie de Mohamadou Lamine Fofana, en soulignant que cette dernière avait souscrit à l'interdiction de revente exigée par Match Hospitality à ses clients.

/ATS


Actualisé le