Mandela rendu à la terre de ses ancêtres à Qunu

Nelson Mandela était rendu à la terre de ses ancêtres dimanche, dans le village rural de Qunu, dans le sud-est de l'Afrique du Sud. Des funérailles d'Etat, marquées par honneurs militaires et rites xhosas, y ont débuté.

La cérémonie, qui rassemble 4500 personnes, dont quelques dignitaires étrangers sous une immense tente dressée sur la propriété de Mandela, a commencé vers 08h15 (07h15 en Suisse), retransmise en direct à la télévision, et suivie sur des écrans géants à travers tout le pays.

Après dix jours de deuil national en Afrique du Sud et plusieurs jours d'hommages publics internationaux, l'ancien président décédé le 5 décembre à l'âge de 95 ans va être inhumé en milieu de journée, où il l'avait souhaité, auprès de ses parents et de trois de ses enfants à Qunu.

"Quand un homme a accompli ce qu'il considère comme son devoir envers les siens et son pays, il peut reposer en paix. Je pense que j'ai fait cet effort", estimait le héros de la lutte anti-apartheid.

Deux heures de funérailles

Les funérailles ont commencé avec l'arrivée sous la tente du cercueil recouvert du drapeau sud-africain, au son de l'hymne religieux "Lizalis indiga lakho" (réalise ta promesse), suivi de l'hymne national Nkosi sikelel' iafrika (Dieu bénisse l'Afrique).

Dans une brève allocution d'ouverture, la présidente de l'ANC Bakela Mbete a salué en Mandela l'homme qui a "tiré le pays de l'asservissement, vers l'Afrique du Sud d'aujourd'hui".

Les funérailles devaient durer plus de deux heures, avec un caractère clairement plus intime que les hommages des derniers jours, en particulier l'hommage de 60'000 personnes mardi dans un stade de Soweto, près de Johannesburg, en présence d'une centaine de chefs d'Etat et de gouvernements. Le président américain Barack Obama avait salué en Mandela un "géant de l'Histoire".

Transfert du cercueil

Sous le dôme, des officiels de l'ANC et des membres de la Ligue des femmes chantaient et dansaient en attendant le début de la cérémonie. Une salve de canons résonnait alors dans la vallée de Qunu, saluant le transfert du cercueil de la maison Mandela au lieu de la cérémonie.

A l'intérieur, le portrait géant de Nelson Mandela, souriant, forcément, faisait face à l'assistance, derrière deux rangées de chandelles.

Les amis de Nelson Mandela et des personnalités étrangères assistent à la cérémonie.

A 10h00, les caméras s'éteindront et l'ancien président doit être ensuite inhumé à la mi-journée loin du regard du public.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus