Les troupes françaises interviennent au sol

La ville de Konna, dont la chute avait déclenché l'intervention des forces françaises au Mali, n'a toujours pas été reprise par l'armée malienne aux jihadistes, a déclaré mardi le ministre français de la Défense. François Hollande a précisé ses objectifs, alors que ses troupes interviennent maintenant au sol.Le ministre Jean-Yves Le Drian a également souligné que sur "le fuseau Ouest", les groupes terroristes, qui ont pris la veille la ville de Diabali, étaient encore "très présents" et qu'ils "menacent le sud" du pays. Il a précisé que 1700 soldats français étaient engagés dans cette opération, dont 800 sur le terrain. Paris a annoncé le déploiement à terme d'environ 2500 soldats. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes