Les pays d'Afrique centrale ne reocnnaissent pas Djotodia

Les chefs d'Etat d'Afrique centrale ont estimé mercredi "impossible" de reconnaître le chef rebelle Michel Djotodia comme président de la Centrafrique. Ils demandent la mise en place d'autorités de transition, a l'issue d'un sommet à N'Djamena au sujet de la crise centrafricaine."En l'état actuel des choses, il est impossible de reconnaître un président autoproclamé", a déclaré le président tchadien Idriss Déby à l'issue du sommet. Selon lui, "un collège" élu "par les forces vives de la Nation" doit prendre "la tête de la transition" et "jouer le rôle de l'exécutif". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus