Les opposants à Mohamed Morsi refusent ses conditions de dialogue

La principale coalition de l'opposition égyptienne, le Front du salut national (FSN), a annoncé vendredi qu'elle ne participerait pas au dialogue proposé la veille par le président Mohamed Morsi. Elle accuse le chef de l'Etat d'ignorer ses demandes.L'offre de M. Morsi ne présente pas les bases "d'un dialogue véritable et sérieux", a estimé le FSN. Elle demande de nouveau l'annulation du décret du 22 novembre par lequel le président a considérablement élargi ses pouvoirs, et du référendum prévu le 15 décembre sur un projet de constitution très contesté. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes