Les Farc veulent racketter Microsoft, Nike et une filiale de Casino

Le président colombien Juan Manuel Santos a révélé samedi une liste d'entreprises que la guérilla marxiste des Farc entendait racketter, selon des documents retrouvés par les forces de l'ordre. Parmi elles figurent Microsoft, Nike ou encore le groupe Exito, filiale du français Casino.Les documents, des lettres "prêtes à poster", ont été retrouvées parmi les affaires d'un membre présumé des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), dont la spécialité est le chantage, a déclaré le chef de l'Etat en marge d'une réunion. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus