Les Amis du peuple syrien à Paris pour faire pression sur Damas

Une centaine de pays occidentaux et arabes, réunis à la conférence des Amis du peuple syrien à Paris, vont chercher vendredi à faire pression sur Damas et Moscou pour un départ de Bachar al-Assad dans un énième effort diplomatique aux effets incertains. Les Etats-Unis espèrent des sanctions plus fortes contre le régime.L'objectif affiché de cette troisième conférence des Amis du peuple syrien, qui sera ouverte par le président français François Hollande, est de montrer une forte mobilisation internationale en faveur d'une transition politique prévoyant la mise à l'écart du président syrien. /SERVICE


Actualisé le