Le typhon Phanfone fait sept morts et une soixantaine de blessés

Le puissant typhon Phanfone a touché lundi le coeur du Japon et a traversé Tokyo avant de prendre la direction du nord-est. Il a laissé derrière lui sept morts et disparus, dont trois militaires américains, ainsi qu'une soixantaine de blessés.

Vents de 180 km/heure, vagues gigantesques et pluies torrentielles: ce 18e typhon de la saison a frappé l'île principale de l'archipel, Honshu, à environ 200 kilomètres au sud-ouest de la capitale, selon l'Agence de météorologie nationale.

A la mi-journée, il a gagné Tokyo, avançant à une vitesse de 65 km/h, un passage-éclair précédé d'intempéries qui ont noyé sous la pluie de nombreux "salarymen" aux heures de pointe. Mais la situation est vite revenue à la normale, sous un soleil retrouvé tandis que le cyclone se dirigeait vers le nord-est avant de s'échapper à nouveau vers l'océan Pacifique.

Disparition de 3 GI's

Les premiers décès étaient à déplorer, parmi lesquels probablement trois soldats américains, emportés dimanche par une mer déchaînée sur l'île d'Okinawa.

"Ils prenaient des photos avec en toile de fond de gigantesques vagues fouettées par le vent", a expliqué un porte-parole de la police. Le corps de l'un d'entre eux a été retrouvé, les deux autres sont toujours portés disparus.

Les autorités étaient également sans nouvelles d'un surfeur de 21 ans qui se trouvait au large de Fujisawa, au sud-ouest de Tokyo. A Yokohama, les secouristes tentaient de retrouver deux personnes manquantes, après deux glissements de terrain distincts.

Transports bloqués

Dans l'air et sur les rails, les transports ont été perturbés. Le typhon a cloué au sol plus de 600 avions, au lendemain de l'annulation de 216 vols, et retenu à quai des dizaines de trains à grande vitesse.

Il a aussi entraîné dimanche la suspension des recherches au sommet du mont Ontake, dans le centre, une semaine après une soudaine éruption volcanique qui a fait au moins 51 morts.

Industrie automobile ralentie

La production automobile a été affectée. Toyota a interrompu les opérations matinales de ses douze usines en raison de l'impact du typhon sur la livraison de pièces, mais elles devaient reprendre lundi dans l'après-midi.

Idem pour son rival Nissan, dont un site a été touché, tandis que les employés du siège de Yokohama, dans la banlieue de Tokyo, étaient priés de rester chez eux.

Par précaution, les autorités ont recommandé l'évacuation de centaines de milliers d'habitants. Dans la seule préfecture de Shizuoka, 1,7 million de personnes étaient concernées.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus