Ukraine: près de 100'000 déplacés - 130'000 ont fui en Russie

Près de 100'000 personnes ont été déplacées en Ukraine, un chiffre qui a doublé en moins d'un mois, a annoncé le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR). Quelque 130'000 autres ont préféré fuir vers la Russie. Dans la matinée Petro Porochenko a demandé au Parlement de ne pas entériner la démission du Premier ministre.

"Nous sommes proche de la barre des 100'000 déplacés internes en Ukraine", a déclaré un porte-parole du HCR, Dan McNorton, lors d'un point-presse à Genève.

Selon les derniers chiffres dont dispose l'agence onusienne, qui datent du 18 juillet, 95'473 personnes ont été déplacées en Ukraine tandis que 130'000 autres ont fui en Russie.

Selon le précédent bilan du HCR, publié le 27 juin, 54'400 personnes avaient été déplacées en Ukraine et 110'000 autres s'étaient réfugiées en Russie. En l'espace de trois mois, le conflit a fait plus de 1000 morts, dont les 298 passagers du vol MH17, tombé près de Donetsk.

Vote demandé

Le président ukrainien Petro Porochenko a demandé au Parlement de ne pas entériner la démission du Premier ministre Arseni Iatseniouk et de son gouvernement.

"J'insiste pour que le Parlement se prononce le 25 juillet" sur cette démission surprise annoncée la veille suite à la désintégration de la coalition gouvernementale au Parlement "en votant une motion de confiance", souligne M. Porochenko, cité par son service de presse dans une lettre au président du Parlement Olexandre Tourtchinov.

"La dissolution de la coalition n'est pas une raison pour la démission du gouvernement. (...) J'espère que les émotions vont se calmer et que l'esprit froid et le sens de la responsabilité l'emporteront et que tout le gouvernement continuera de travailler", a-t-il souligné.

Budget

Il a également demandé aux députés d'examiner les lois permettant de renflouer le budget qui n'ont pas été votées jeudi, ce qui a été l'une des raisons avancées par M. Iatseniouk pour justifier sa démission.

Dans l'attente d'un vote au Parlement, le gouvernement a nommé le vice-Premier ministre chargé des régions Volodymyr Groïsmann Premier ministre par intérim.

Trois tués

Sur le terrain, les forces ukrainiennes ont repris aux séparatistes Lyssytchansk, une ville de 105 000 habitants dans l'est de l'Ukraine, a dit vendredi la présidence.

Lyssytchansk se trouve à 90 km au nord-ouest de Lougansk, l'une des deux capitales régionales dans l'Est où figurent les séparatistes.

A Lougansk, les combats ont fait deux tués et sept blessés au cours des dernières 24 heures, selon la mairie. A Donetsk, une autre capitale régionale sous contrôle des rebelles, un homme a été tué par les éclats d'un obus et deux jeunes femmes ont été blessées, selon la municipalité.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes