Le président serbe dit qu'il n'y a pas eu de génocide à Srebrenica

Le président serbe Tomislav Nikolic a nié vendredi l'existence d'un génocide en 1995 à Srebrenica, à l'est de la Bosnie. Cette déclaration remet en cause son abandon de l'ultranationalisme et va dégrader les relations dans la région toujours profondément marquée par les guerres des années 1990."Il n'y a pas eu de génocide à Srebrenica. Il est très difficile d'inculper et prouver devant un tribunal qu'un événement avait la forme d'un génocide", a déclaré le nouveau président serbe, un nationaliste populiste, qui a prêté serment jeudi. "Un grand crime s'est produit à Srebrenica commis par des Serbes, des membres du peuple serbe, il faut les trouver, les juger et les punir", a néanmoins dit M. Nikolic. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes